Collection Stella – Le Voltaire

Création protégée par des droits d’auteur, reproduction interdite.

 

1 – Des ressorts guindés, du crin végétal sur le siège et le dossier. Une bosse est modelée au niveau des reins avec du crin.

2 – Emballage du crin avec une toile de jute et des petites semences tous les centimètres. Piquage de l’assise et du dossier pour ne pas que ceux-ci s’affaissent.

3 – « Mise en blanc » avec une toile blanche tendue et clouée à la petite semence tous les centimètres… Confection des manchettes, elles doivent être identiques !
Le fauteuil est prêt pour se faire habiller !

4 – Habillage : une robe de nuit sous un ciel étoilé…

  • Une patine mate noire sur le bois. Quatre couches de peinture au pistolet, chacune est poncée pour finalement avoir un rendu ultra lisse et sans trace aucune.
  • Un recouvrement de tissu moiré noir/bleu nuit. Le rendu de ce tissu est magnifique (comme le satin ou la soie) mais le travail en est d’autant plus minutieux.
  • Une frange de rubans tissés les uns aux autres dans les couleurs des nuits de pleine lune. La création et la réalisation ont été appréhendés sur le fauteuil à cause des formes de celui-ci puis la frange a été cousue dessus : comme sur une robe de grand couturier !
  • Une nuée de strass transparents de Swarovski a été saupoudrée sur le fauteuil. Le mouvement, issu d’un croquis/patron, commence sur le dossier, puis va sur un des côtés du fauteuil, et se disperse sur la frange de rubans

Ce Bijouseat se plaira…

  • Dans une chambre
  • Dans une entrée, un salon…
  • Et ailleurs : dans un magasin de chaussures, un magasin de lingerie fine…

Références/Témoignages :

  • Marilyn M. : « Spécialement dessiné pour mon entrée, je le contemple tous les jours ! »

Partager